Votre témoignage est important

La société Etherna accorde une grande importance à la satisfaction de ses adhérents.
 
Ajoutez un témoignage et faites profiter nos autres adhérents de vos remarques et astuces.
 
Vous pouvez également transmettre vos commentaires à Etherna dans la rubrique contact.
Astuce

« Organiser un voyage », « Choisir votre maison de retraite », « Vous avez besoin d'un service à domicile », etc.
Dans le large panel des services Etherna, certains ne vous concernent pas toujours, mais seraient peut-être très utiles à l'un de vos parents ou à un ami. En tant que membre Etherna, vous avez la possibilité de leur en faire profiter. Alors n'hésitez pas à nous contacter pour eux.

 

 
« Rassurant »
« Je suis à un âge où je ne pense pas vraiment à la mort. Mais en revanche, je pense beaucoup à mes 3 enfants ! C'est pourquoi j'ai rempli bien volontiers une grande partie de mon Carnet de Vie. Ça a été pour moi l'occasion de me poser une multitude de questions et d'y répondre. Ce n'est pas forcément facile mais au moins c'est très rassurant de savoir que tout ce que j'ai écrit, toutes les informations que j'ai pu confier dans mon carnet de vie sont enregistrées pour de bon. »
Clémence B., 44 ans. Chambéry
 
 
 
« J'ai trouvé plusieurs idées excellentes »
« Je ne suis pas du genre à m'en faire pour mon avenir et ni pour celui de mes enfants car je suis en pleine santé (pourvu que ça dure !). Intrigué par l'idée de votre Carnet de Vie, j'ai d'abord regardé la démonstration car j'avais un peu de temps. Et là, j'ai commencé à me poser quelques questions et à lire ce que proposait le Carnet de Vie. Je n'ai pas tout rempli car certaines rubriques comme « Votre vie en histoire » par exemple, ne me concernent pas mais, en revanche, j'ai trouvé plusieurs idées excellentes comme « Vos documents importants » ou « Vos informations confidentielles ». Belle idée ce coffre-fort numérique ! »
Paul A., 46 ans. Paris
 
 
 
« Vivre, c'est se souvenir »
« Après avoir mis de l'ordre dans mes « documents professionnels », j'ai maintenant pris à 70 ans ma « vraie retraite ». Je peux ainsi consacrer, à présent, plus de temps à la reprise des « documents familiaux », un travail colossal pour lequel j'espère disposer d'un délai suffisant pour permettre de léguer à mes héritiers un « patrimoine mémoriel organisé et lisible ». Une telle démarche devrait éviter d'entasser des documents jaunis sans légende, des diapositives décolorées, des films et des photos vieillies sans aucun commentaire, ni sur les personnages, ni sur les lieux, ni sur les évènements enregistrés.
Rassembler objets et documents demande de la place et de l'organisation. La création providentielle d'Etherna devrait permettre d'orienter, à l'avenir mes enfants, mes petits-enfants et mes proches sur le site internet où ils pourront les consulter, voire les compléter.
Tous n'auront pas la même vision, en espérant que ce patrimoine survivra à plusieurs générations ! Les uns se focaliseront sur leur enfance, sur leurs parents, sur leurs grands parents et, plus généralement sur la famille proche. D'autres pousseront plus loin leurs investigations en recherchant leurs racines dans un cadre généalogique. Certains même nourriront peut-être un intérêt culturel, historique et géographique pour les volumes thématiques de voyages en France, à la Réunion où je me suis marié, en Afrique où j'ai passé six années de coopération au Bénin et au Niger avec mon épouse et mes deux enfants, ou encore dans certaines régions mythiques comme la vallée de Bamyan en Afghanistan où j'ai réalisé ma thèse de Doctorat d'Etat, les Kerguelen où j'ai été le chef scientifique de la 14ème mission ou encore l'Ile de Pâques et le Chili, l'Afrique du Sud, le Mékong au Laos et Angkor au Cambodge, l'Ouest des Etats-Unis, etc. A la lumière de ces voyages de par le monde, quelques uns seront peut-être incités à prendre le relais pour poursuivre ce « dialogue des cultures ».
L'ampleur de la tâche est immense et demande beaucoup de temps, de patience et de persévérance. Je m'y attèle avec la complicité éclairée et complémentaire de mon épouse, notamment pour l'utilisation de nouvelles technologies. Etherna devrait nous apporter un précieux soutien.
« Vivre, c'est se souvenir. »
« La mort n'est rien pour nous, puisque lorsque nous sommes, la mort n'est pas là et lorsque la mort est là, nous ne sommes plus », mais reste la mémoire, susceptible d'être enregistrée par Etherna.»
Jacques L., 72 ans. Dijon
 
 
 
« Donation : bravo et merci pour vos conseils ! »
« Un ami m'a parlé de votre site. Ma fille qui vient de divorcer avait besoin un besoin urgent d'une somme relativement importante et je voulais lui donner un coup de main mais je ne connaissais rien en matière de donation. Après avoir pris le temps de naviguer un peu sur votre site pour en vérifier le sérieux, j'ai souscrit au service « Effectuer une donation ». Dès le lendemain, j'ai eu une longue conversation avec une personne très aimable qui m'a tout expliqué et a répondu facilement à toutes mes questions. J'ai fait le nécessaire auprès des services fiscaux et en moins de 8 jours ma fille a pu recevoir la somme en question. Somme que j'ai pu en plus déduire de mes impôts ! Bravo et merci pour vos conseils et la réactivité de votre service ! Continuez ! »
Marie D., 57 ans. Le Verdon-sur-Mer
 
 
 
« Ma mère nous a épargné une épreuve bien difficile »
« Le départ d'un proche est une épreuve difficilement surmontable, émotionnellement. Noyés dans notre chagrin, aveuglés par la disparition de l'être si cher, nous avons vite été dépassés par les événements. Obsèques, cérémonie d'inhumation, clôture de comptes, rendez-vous avec le notaire, etc. : Il y a bon nombre d'aspects à gérer, et en (dernier) hommage à maman, nous souhaitions respecter toutes ses volontés et faire les choses « dans les règles de l'art », comme ils disent. Heureusement pour nous, elle avait tout organisé, en bonne mère qu'elle était !
Grâce à Etherna, ma mère n'eut pas à parler d'obsèques, de codes d'accès, de comptes, de papiers, de contrats, de legs avant de partir, chose qui aurait été insupportable pour nous tous.»
Damien M., 40 ans. Rognes (Bouches du Rhône)
 
 
 
« Aucun détail n'a été laissé au hasard »
« Il y a 6 mois, j'ai perdu mon père. Ce fut un choc terrible pour notre petite famille composée de 4 personnes, d'autant plus que notre père prenait en charge la gestion de tous nos papiers. Ma mère, effondrée, ne savait pas comment réagir. Prévenant comme d'habitude, papa avait pensé à ce genre de détails et avait tout organisé de son vivant sans même nous inquiéter.
En contactant Etherna, mon père a réglé toutes ses affaires financières et a laissé des directives claires sur la façon dont il voudrait voir gérer ses documents personnels et professionnels. Tout à été réglé selon ses désirs et ses aspirations. Du déroulement des funérailles et jusqu'à la gestion de ses dossiers confidentiels au travail : aucun détail n'a été laissé au hasard. Quelques jours après sa mort, chacun de nous a même reçu un petit message de sa part. Cela nous a ému à un point inestimable ! En agissant de la sorte, mon père nous a aidés à accepter son départ et à allez de l'avant. Six mois après sa mort, je lui suis toujours reconnaissante.»
Claire V., 22 ans. Quimper (Finistère)
 
 
 
« Toutes mes questions trouvaient enfin leurs réponses »
« Jacques est parti dans la paix il y a 3 mois. Nous venions de fêter nos Noces d'or. Mon mari était un homme très secret et peu enclin à la confidence, mais nous avons été formidablement heureux tous les deux. Ensemble, nous n'avions jamais échangé sur tous ces sujets qui me préoccupaient tant : « Qu'arrivera-t-il quand l'un de nous deux s'en ira ? », « As-tu bien fait le nécessaire pour les enfants ? », « Que souhaiterais-tu que je fasse de notre maison de campagne ? ». A toutes ces questions, Jacques répondait toujours d'un énigmatique « Ne t'en fait pas ! tu le sauras le moment venu ! ». J'avais confiance, mais je n'ai vraiment compris le sens de sa réponse que le lendemain de son décès?
Il avait tout réglé sur Etherna en rédigeant ce qu'ils appellent son « Carnet de Vie ». Toutes mes questions trouvaient enfin leurs réponses ! Jacques m'avait même écrit une longue lettre comme il ne m'en avait pas adressé depuis bien longtemps. Sur le moment, j'ai reçu comme un cadeau du ciel ! Il était parti, mais durant un court instant, il était encore à mes côtés ! Je relis souvent cette lettre avec une vive émotion.
Plus tard, j'ai à mon tour contacté Etherna ; pour nos enfants cette fois. Mais, moi, je les ai prévenus de ma démarche.»
Yvonne H., 71 ans. Sainte-Adresse (Seine-Maritime)
 
 
 
Exemples de témoignages, pour illustration
QUI SOMMES-NOUS | CONSEILLERS ETHERNA | MEDIAS | CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION | MENTIONS LEGALES | CONTACTS
Copyright © 2009 ETHERNA. All Rights Reserved.